Meetup Systèmes embarqués, énergie et environnement

Le - Smile Grenoble

Smile organise un meetup sur le thème des systèmes embarqués, énergie et environnement. 

L’énergie et l’environnement n’ont jamais été aussi présents dans l’actualité. L’été 2022 a été exceptionnellement chaud avec des maximales à 40 °C franchies très régulièrement.

De ce fait, 4 incendies majeurs ont ravagé plus de 35000 ha de forêt en Gironde. Les systèmes embarqués et l’IoT sont aujourd’hui des technologies utilisables pour limiter la dégradation de l’environnement. Après quelques généralités sur les sujets énergétiques et environnementaux, nous verrons comment l’optimisation des systèmes peut permettre la mise en place de capteurs à très faible consommation utiles à la protection de l’environnement (détection de départ de feu).

 

 

L’énergie et l’environnement n’ont jamais été aussi présents dans l’actualité. L’été 2022 a été exceptionnellement chaud avec des maximales à 40 °C franchies très régulièrement.

De ce fait, 4 incendies majeurs ont ravagé plus de 35000 ha de forêt en Gironde.

 

Depuis plusieurs années, de nombreuses publications évoquent l’empreinte énergétique des “data centers” mais les systèmes embarqués et autres capteurs et gateways de l’IoT  (moins connus du grand public) sont rarement évoqués. 

 

De par l’effet de nombre, l’impact des ces systèmes n’est cependant pas négligeable sachant également que de nombreux foyers disposent (au minimum) d’une connexion haut débit et donc de plusieurs équipements qui le plus souvent fonctionnent 24/24. 

 

L’évolution de la connectivité vers le véhicule personnel (voiture électrique et/ou connectée) a un impact important tant au niveau énergétique qu’environnemental de part la consommation de données (donc d’accès aux data centers) et l’utilisation de composants de stockage qui ont une durée de vie limitée inversement proportionnelle au volume de données écrit. Ces composants doivent être remplacés donc produits, avec des conséquences sur les émissions de GES (CO2). Nous verrons cependant comment certains constructeurs utilisent une approche “low tech” pour limiter ces émissions.

 

Nous verrons également comment le choix de langages et les outils  peuvent influencer l’empreinte énergétique. Nous donnerons  quelques exemples en nous basant sur des composants logiciels de plus en plus utilisés, comme Android Automotive OS (basé sur un noyau Linux). 

 

Nous évoquerons les techniques utilisées pour des domaines dans lesquels l’énergie a toujours été rare (des systèmes isolés comme les applications spatiales ou les capteurs “IoT” autonomes). 

 

Nous présenterons également un POC du projet Vigi Fire dont le but est de détecter les départs de feu en utilisant un capteur basse consommation et une architecture IoT.Pour ce faire, nous évoquerons l’utilisation du mode de fonctionnement “deep sleep” qui limite la consommation  à environ 200 µA sur ESP32. Nous présenterons des résultats comparatifs concrets dans le cadre de l’étude d’un capteur à faible consommation (plusieurs mois voire  années d’autonomie). 

 

A retenir

Adresse
14, rue Génissieu 38000 GRENOBLE, Smile Grenoble
Date
27/04/2023
Heure 18h00
Contact
pierre.ficheux@smile.fr